Politique en matière de drogue

Après plus d’un demi siècle de politique en matière de drogue basée sur la répression et la prohibition, il est important de tirer des conclusions. La politique de répression, avec son budget s’élevant à plusieurs milliards, a-t-elle été efficace? La consommation a-t-elle diminué? Le réseau de production, de livraison et de distribution a-t-il disparu? Avons nous atteint une société sans drogue? A mon avis, l’échec de cette politique est manifeste: bien que des milliard aient été investis et que l’appareil de répression se complexifie de jour en jour, le problème de la drogue n’a pas été résolu.

Sans vouloir banaliser ce thème, je crois qu’un changement de paradigme sur le plan politique est important; un but pour lequel je m’engage, puisque je suis présidente de la Coordination politique des addictions. Nous devons davantage nous focaliser sur la prévention et un modèle de légalisation contrôlée du cannabis. Ce pas aurait à mon avis différents avantages. Nous préviendrions l’exclusion sociale du consommateur. Ainsi, nous éviterions même d’arriver à de pareils préjugés. Il est vain de nier qu’il existe une consommation problématique du cannabis, mais il existe par exemple aussi une consommation problématique de l’alcool. L’interdiction de cette substance n’est pas la solution, et empêche les personnes concernées d’accéder à l’aide dont elles ont besoin. Par ailleurs, de par la réglementation de la qualité du cannabis en circulation, qui est actuellement contaminé par des pesticides dangereux et a des teneurs en THC très élevée, celle-ci serait améliorée. Enfin, cette proposition rendrait réellement possible la lutte contre le marché noir, et épargnerait ainsi des millions de francs, avec la possibilité d’investir ceux-ci dans des projets sociaux.

Ce thème est réellement d’actualité: certaine villes suisses ont lancé des projets pilotes qui donnent à un nombre limité de personnes la possibilité d’acheter des produits dérivés du cannabis directement en pharmacie. De plus, l’association «legalize it!» a annoncé le lancement d’une initiative populaire pour l’été 2017.

Vous pouvez lire ici mes articles:

« Du ProMeDro vers Santé2020 »

Article de „Spectra. Prévention et promotion de la santé“, 20.04.2017.