Non à l’espionnage privé des assuré-e-s

Cette révision de la loi est un scandale. Elle remet clairement en question l’État de droit en octroyant aux détectives privés des droits plus étendus que ceux de la police ou du service de renseignement de la Confédération (SRC). Toutes les assurances sociales pourront faire appel à ces services de surveillance : la loi nous concerne donc toutes et tous. Les conséquences désastreuses de la politique de droite au niveau national ne peuvent plus être ignorées. Tandis que les fraudeurs du fisc reçoivent un traitement préférentiel dans le cadre de procès judiciaires, les assuré-e-s sont assimilé-e-s à des criminel-le-s. Nous devons changer cela ! C’est pourquoi je recommande de voter non à cette loi !


 

Vous pouvez trouver ici plusieur informations.